Rencontre adulte orne femme rencontre homme belgique

enveloppants slows Summertime (écrit par Leonard Cohen et mis en musique par Sharon Robinson). Il est sorti chez MCA, qui aurait dû être sa nouvelle maison de disques. Peu en accord avec son image glamoureuse, ce vinyle aura peu de succès (no 116 aux États-Unis, no 23 en Angleterre, no 32 aux Pays-Bas et no 22 en Suède ; Workin' Overtime se classe no 3 R B, no 3 dance et no 32 en Angleterre, This House no 64 R. Comme si on voulait marquer le lien avec diana et sous-entendre que les années chez RCA avaient été une parenthèse, Workin' Overtime et les simples Workin' Overtime puis Paradise identifient la chanteuse simplement comme Diana en utilisant pour son nom la même graphie que celle. Diana et la fin du contrat à la Motown modifier modifier le code En mai 1980, elle publie diana (avec un d minuscule un album unanimement salué, réalisé par Bernard Edwards et Nile Rodgers de Chic ; disque platine, cet album sera classé no 2 des. L'album est classé no 11 en Angleterre mais no 102 aux États-Unis, no 58 aux Pays-Bas et no 43 en Suède. Last Time I Saw Him a été rédité en double CD chez Hip-O select en 2007 : on y retrouve lalbum dorigine, la version quadraphonique destinée au marché japonais avec quelques petites différences et un CD en boni. Une version limitée de l'album est éditée en Angleterre : il s'agit de deux vinyles de deux couleurs différentes sans You're Gonna Love It ni Chain Reaction mais avec The Boss en version intégrale ( BYC mix pour Bad Yard Club mix ) et cinq dubs. Il sera suivi en août de l'hymne gay I'm Coming Out classé no 5 pop et no 6 R B (no 13 anglais, no 23 néerlandais, no 5 néo-zélandais et no 8 israélien de My Old Piano (no 5 anglais en septembre puis no 2 néerlandais en octobre) et de Tenderness (no 73 anglais. Cette photo est aussi utilisée pour le simple Workin' Overtime. Au même moment, elle fait un bref retour à l'écran pour un film télévisé, le drame Out of Darkness où elle joue une schizophrène, mais ne chante pas. Le point de mire de cet album est néanmoins Where Did Our Love Go, dont le charme semble renouvelé à chaque écoute. Love Hangover est réalisée par Hal Davis qui réalisait les disques des Jackson 5 et qui lui avait réalisé la majeure partie de Diana Marvin. Comme à son habitude, le public britannique répond de manière enthousiaste et le simple se classe no 9 dans la version remixée par Metro, qui est celle de la vidéo. Diana Ross s'éloigne définitivement du disco pour cet album réalisé avec soin qui la remet dans la course au moment où les divas du disco, ses grandes rivales comme Donna Summer ou Gloria Gaynor, s'essoufflent. Elle avait vu le groupe en concert en Californie sur l'insistance de ses filles et, voyant l'ampleur du raz-de-marée, avait décidé d'en faire ses réalisateurs artistiques. Ceci lui a permis de recevoir deux Grammy Awards en 1977 et 1989 en tant que réalisateur artistique de lannée. Vie personnelle modifier modifier le code Diana est la seconde d'une famille de six enfants habitant Détroit, ses parents, Fred et Ernestine Ross, se séparent dans les premières années de la vie de Diana. Tous ces simples se retrouvent sur sa première compilation en solo Greatest Hits de 1972. Le moteur avait été un arrangement entre Gordy et la chaîne NBC qui donnerait naissance au projet.C.B., présenté d'abord à lémission d'Ed Sullivan. Elles y enregistrent des chœurs pour les Falcons ou Eddie Floyd et huit chansons étalées sur une période de six mois. Elle attendra septembre 1984 pour réapparaître en concert, au Radio City Music Hall de New York. Diana Ross, Florence Ballard et Betty Travis chantaient depuis leur prime jeunesse, dans l'ensemble d'immeubles du nord-est de Détroit dit Brewster-Douglas housing projects où elles étaient voisines. Diana Ross chante de manière assurée, d'une voix claire et nette, avec en fond deux étonnants rugissements masculins. Ce film avec Ross. Si Ross a eu ce rôle, c'est sur sa propre insistance même si Gordy pensait que c'était une erreur - surtout que Stephanie Mills, qui avait joué Dorothy Gale du Magicien d'Oz à Broadway, avait sorti un album chez Motown en 1975. En avril 1966, elles lancent Love is Like a Itching in my Heart (no 9 pop et no 7 R B) suivi en juillet de You Can't Hurry Love (no 1 pop et R B, inspiré de (You Can't Hurry God) He's Right on Time titre de janvier. Sur l'album définitif, le duo avec Iglesias remplace une chanson intitulée "Fight for it" qui n sera plus disponible qu'en face 2 de 45 tours (sur celui de "Swept away" aux États-Unis et sur "Touch by touch" en Europe). La version la plus complète est celle publiée au Japon, qui contient 16 chansons.

0 commentaires
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *